Pourquoi ce site ?    Le Courrier des lecteurs   Les envois des lecteurs    Le coin de la poésie   Les cahiers de Mimi   Le coin de l’humour

 

Le Chemin de la Sagesse et du Bonheur          L’Univers du Rêve         Les Nourritures Temporelles      L’Egypte que j’ai connue  

    

Faisons connaissance    De Fil en Aiguille, A Bâtons Rompus    Kan ya ma kan    L’étreinte du passé   témoignages & Souvenirs     

 

Si-Berto m’était conté    timbres poste d’Egypte     Le mot du rédacteur      Sites Internet     Me contacter

 

Retour à la page d’accueil

 

 


POURQUOI CE SITE ?

 

 

Dans les années 1940/1950, il y avait en Egypte plus de  100.000 juifs qui y vivaient depuis fort longtemps.  Ce nombre comprenait  plusieurs dizaines de milliers d’adultes.  Que sont  devenus ces derniers plus d’un demi-siècle plus tard, c’est-à-dire  au commencement  du troisième millénaire ? De ces adultes, il n’en reste plus actuellement que quelques milliers,  disséminés dans de nombreux pays. Il se trouve que je suis l’un d’eux. L’un des derniers témoins de l’Age d’Or des Juifs d’Egypte. Nous sommes, en quelque sorte, une Espèce en Voie de Disparition. Avant de m’en aller pour toujours, je crois qu’il est de mon devoir de  laisser à tous ceux que cela intéresse,  mon témoignage de cette époque dans le domaine qui a été mon vécu propre. D’autant plus que, de plus en plus, certains descendants de la deuxième et de la troisième génération commencent à s’intéresser au passé de leurs parents et grands-parents et cherchent  leurs racines.  J’ai déjà écrit à ce sujet un livre intitulé L’Egypte Que J’ai Connue. Voici une suite qui le complète, intitulée Trois Trésors Ramenés d’Egypte qui sera publiée dans ce site, en plusieurs séries mensuelles.  Chaque série mensuelle  comprendra une partie de chacun des trois opuscules composant cette trilogie, jusqu’à épuisement du contenu de la trilogie, dont  voici les titres :

 

Ø  Le Chemin de la Sagesse et du Bonheur

Ø  L’Univers du Rêve

Ø  Les Nourritures Temporelles

 

Plusieurs auteurs ont écrit des ouvrages concernant l’Egypte de cette époque, dont la plupart sont très intéressants, émouvants et instructifs.  Je voudrais signaler, à cette occasion, le travail inlassable et constant de  mon ami Victor SANUA de New York (originaire du Caire) durant ces cinquante dernières années Il est le fondateur aux Etats-Unis  de l’ASSOCIATION INTERNATIONALE DES JUIFS D’EGYPTE  et l’Editeur de l’I.A.J.E. NEWSLETTER .  J’ai reçu dernièrement de chez lui son ouvrage intitulé A GUIDE TO EGYPTIAN JEWRY The Beginning of the Demise of a Vibrant Egyptian Community. A cette occasion, je lui ai adressé, en hommage à son superbe travail de Mémoire sur les Juifs d’Egypte, mon mail du 8 mai 2005 (voir la rubrique LE MOT DU REDACTEUR).

 

 

Il y a encore une raison qui m’a poussé à établir ce Site : Parmi tous ceux qui ont quitté définitivement l’Egypte,  nombreux sont ceux qui gardent en eux leurs souvenirs de là-bas. Des souvenirs précieux qu’il serait dommage de laisser perdre. Ce sont des témoignages de leur vécu dans ce Pays si cher à nos cœurs malgré la séparation brutale que nous avons tous subie. Je suis sûr que, tôt ou tard, nos descendants et tous ceux qui s’intéresseront à cette époque seront heureux d’en retrouver la trace. Alors je mets ce Site à leur disposition pour y porter leurs écrits de toutes sortes, qu’ils soient de quelques lignes ou de quelques pages. De plus, les Lectrices  et les Lecteurs du site, en prenant connaissance des écrits des uns et des autres, se retremperont dans cette atmosphère et ces souvenirs inoubliables de leur propre vécu égyptien et ainsi une chaîne amicale se tissera entre les originaires d’Egypte disséminés dans de nombreux Pays. Tel est mon souhait.